Samedi 5 et dimanche 6 juin 2021

De 14h à 18h
Visites libres, Visites commentées et Ateliers Jeune public à 15h

Dans le cadre de cette manifestation nationale RENDEZ-VOUS AUX JARDINS, une occasion unique de découvrir ou redécouvrir le site de la Villa Arson, du jardin d’antan au jardin contemporain.

Héritière d’un jardin méditerranéen planté principalement au XIXe siècle dans l’esprit de son inventeur, Pierre-Joseph Arson, la Villa Arson a connu une véritable métamorphose dans les années 1960-70 avec la réalisation d’un ensemble architectural voué au fonctionnement de son école et d’un centre d’art. Ce dernier a été conçu en accordant une grande importance à des formes de correspondances et d’équilibre entre le bâti et le végétal. Les caractères fortement contrastés de ses différents espaces, entre le jardin du Bosco et les terrasses méridionales, jardin suspendu et véritable belvédère sur la baie de Anges, sont les points forts de cette découverte.

——–
VISITES COMMENTÉES


La Villa Arson, « Une architecture paysage »
Un parcours accompagné dans cette « architecture géographique » réalisée dans les années 1960 par Michel Marot, à travers les regards de Patrice Lorho, jardinier, chargé de la conservation et de la rénovation des jardins et François Navarro*, paysagiste concepteur formé à l’Ecole Méditerranéenne des Jardins et des Paysages de Grasse. Une visite qui propose un retour sur l’histoire et une lecture quasi archéologique de ce site exceptionnel, du domaine d’antan au jardin contemporain.

Répertorié dans les guides touristiques de la fin du XIXe siècle et début XXe, le jardin de la villa Arson était alors décrit comme un très bel exemple de jardin classique à l’italienne. Résistant à la mode de l’exotisme très en vogue à l’époque, il est aussi réputé pour ces plantations typiquement méditerranéennes. Ce n’est qu’à partir des années 1970 qu’il s’est réellement ouvert aux plantes exogènes.
Ainsi, à travers l’origine des arbres du jardin nous pouvons lire l’évolution du domaine et définir comme trois strates de végétaux, témoignant chacune de trois époques bien distinctes. Le passé agricole du XVIe siècle est représenté par les vieux oliviers multiséculaires des parties nord et ouest du site. L’ancien jardin d’agrément est, quant à lui, encore décelable grâce à la présence des grands arbres d’ornement : pins parasols, cèdres, chênes et cyprès plantés, pour la plupart d’entre eux, il y a un peu plus de deux cents ans. Enfin, la dernière strate est constituée par les arbres et plantes du jardin contemporain, d’origine parfois exotique et provenant des cinq continents (caroubier, magnolia, faux-poivriers, bois de rose, mandariniers, lilas des Indes, eucalyptus, palmier du Sénégal, etc.). Ce jardin contemporain, dit du Bosco, est l’œuvre de l’architecte Michel Marot qui a imaginé le projet « Villa Arson » comme un tout mêlant de façon intime le végétal et le minéral.

Samedi 5 et dimanche 6 juin à 15h
Entrée libre et sans réservation préalable. Durée : 1h30
Cette visite est organisée simultanément à l’atelier pour les jeunes.
* La participation de François Navarro est encore sous réserve au moment où nous renseignons ce programme.

——–
ATELIERS JEUNE PUBLIC (6-11 ans)

Teinture végétale et Shibori : atelier jeune public
Le shibori est une technique de teinture ancestrale japonaise qui consiste à tordre, plier, nouer un textile et à le plonger dans une teinture. D’après la cueillette de plantes tinctoriales dans les jardins de la Villa Arson, les enfants sont invités à réaliser un motif à partir de cette technique artisanale et à observer les couleurs du printemps se révéler sur le tissu.
Un atelier conçu en collaboration avec Evangeline Font, étudiante à la Villa Arson.

Samedi 5 et dimanche 6 juin à 15h, sur réservation : reservations@villa-arson.org
Gratuit. Durée : 1h30. Matériel fourni. Goûter offert à l’issue de l’atelier.
Cet atelier se déroule simultanément à la visite commentée du jardin pour les adultes.

——–
PARCOURS LIBRE

Un parcours libre – avec signalisation et document de visite – permet une découverte complète des jardins et de leur évolution à partir de 10 points d’observation. Les espaces sont identifiées grâce à des cartels, à la manière d’un jardin botanique. Des œuvres d’art créées in situ par des artistes contemporains – Bertrand Lavier, Felice Varini, Maurizio Nannucci, Siah Armajani, François Morellet, Dan Graham… prennent place dans les divers espaces du jardin.

Samedi 5 et dimanche 6 juin de 14h à 18h
Entrée libre

——–
LA VILLA ARSON
La Villa Arson est une institution nationale dédiée à l’art contemporain unique en son genre. Elle réunit dans un même site une école d’art, un centre d’art, une résidence d’artistes et une bibliothèque spécialisée. Implantée sur la colline Saint-Barthélémy, la Villa Arson occupe un vaste domaine de plus de deux hectares qui offre un splendide panorama sur la ville de Nice et la Baie des Anges. Labyrinthe de béton, de pierres et de plantes entremêlées, où s’imbriquent harmonieusement autour de l’ancienne demeure de la famille Arson, rues intérieures avec patios, amphithéâtres en plein air, terrasses et jardins suspendus.
Conçu dans les années 1960 par l’architecte Michel Marot, cet ensemble architectural singulier, érigé au milieu d’un jardin méditerranéen, est à découvrir par la promenade. Architecture non dominante et sans façade, elle se déploie sur 17 000 m2 en épousant la topographie de la colline. Des œuvres d’artistes contemporains dialoguant avec l’architecture et les jardins ponctuent la visite. L’édifice bénéficie du label « Architecture contemporaine remarquable».

Venir à la Villa Arson

Retrouvez le programme régional et nation de la manifestation RENDEZ-VOUS AUX JARDINS