Samedi 6 et dimanche 7 juin 2020 de 14h à 18h.
Visites « croisées » Abbaye de Roseland & Villa Arson

Visites guidées & Chorale de l’Ecole Les Près à St Jeannet

A l’occasion de ces Rendez-vous aux jardins 2020, la Villa Arson vous invite à découvrir son site en visite libre ou accompagnée.
Un rendez-vous exceptionnel pour les amateurs de jardins : la Villa Arson et l’Abbaye de Roseland s’associent pour proposer des visites « croisées » sous la conduite de Michel Péna qui reliera les deux sites par les thèmes du « paysage » et de la « transmission des savoirs ».
Enfin, un moment à partager avec les enfants de l’école maternelle Les Près à St Jeannet qui restituent sous forme d’une chorale un travail éducatif : « Carnet de voyage à travers le temps ».

—————–
« Un art du site »
Transmettre l’art du paysage
Deux exemples niçois au travers du regard du paysagiste Michel Péna
l’Abbaye de Roseland & la Villa Arson

Michel Péna est architecte paysagiste, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles en 1983. Il a signé, seul ou avec des architectes et urbanistes de renom, des réalisations de référence : le jardin Atlantique de la Gare Montparnasse à Paris en 1995, les Aménagements de tramways à Paris, la Promenade du Paillon à Nice, les pelouses centrales de l’Hippodrome d’Auteuil à Paris, le centre-ville de Vincennes, le parc VDNH à Moscou…
En 2018 il énonce la création de la Fondation Payssages, voulue comme un outil de sauvegarde, d’étude et de connaissance du patrimoine paysager au service de la prévention et de la création des paysages.

Michel Péna sera le « guide » de ces visites croisées à l’occasion de ces Rendez-Vous aux Jardins 2020.
……….
Visite le samedi 6 juin à 15h à Roseland
Une architecture-paysage ?
Un paysagiste, Octave Godard – (1877-1958) et un collectionneur (Edouard Larcade 1871?-1945), pour construire un site de rêve.
Transmettre l’art du paysage du début du XXeme siècle, hérité du XIX eme siècle, transmis lui-même d’antan, du Moyen Age et de la Renaissance. A-t-on oublié tout cela ?
Une visite qui propose un retour sur l’histoire et une lecture de ce site exceptionnel.
Abbaye de Roseland
44 boulevard Napoléon-III, Nice
Visite sur réservation conseillée à : contact@payssages.org
www.payssages.org
……….
Visite dimanche 7 juin à 15h, à la Villa Arson
L’art des horizons
Promenades dans les horizons (« géologico-graphiques »).
La vision des architectes et paysagistes modernes s’ancre dans le site antérieur à toute architecture.
Le « naturel » promu comme force de la modernité.
Un parcours accompagné au travers du regard de Michel Péna dans la Villa Arson, cette « architecture géographique » réalisée dans les années 1960 par Michel Marot.
Villa Arson
20 av Stephen Liégeard, Nice. Tram : Le Ray
Visite sur réservation conseillée à : reservation@villa-arson.org

Visites en entrée libre et gratuite

—————–
Rencontre / Visite accompagnée

par Patrice Lorho, jardinier, chargé de la conservation et de la rénovation des jardins
Samedi 6 juin à 15h
« La Villa Arson, du domaine d’antan au jardin contemporain »
Répertorié dans les guides touristiques de la fin du XIXe siècle et début XXe, le jardin de la villa Arson était alors décrit comme un très bel exemple de jardin classique à l’italienne. Résistant à la mode de l’exotisme très en vogue à l’époque, il est aussi réputé pour ces plantations typiquement méditerranéennes. Ce n’est qu’à partir des années 1970 qu’il s’est réellement ouvert aux plantes exogènes.
Ainsi, à travers l’origine des arbres du jardin nous pouvons lire l’évolution du domaine et définir comme trois strates de végétaux, témoignant chacune de trois époques bien distinctes. Le passé agricole du XVIe siècle est représenté par les vieux oliviers multiséculaires des parties nord et ouest du site. L’ancien jardin d’agrément est, quant à lui, encore décelable grâce à la présence des grands arbres d’ornement : pins parasols, cèdres, chênes et cyprès plantés, pour la plupart d’entre eux, il y a un peu plus de deux cents ans. Enfin, la dernière strate est constituée par les arbres et plantes du jardin contemporain, d’origine parfois exotique et provenant des cinq continents (caroubier, magnolia, faux-poivriers, bois de rose, mandariniers, lilas des Indes, eucalyptus, palmier du Sénégal, etc.). Ce jardin contemporain, dit du Bosco, est l’œuvre de l’architecte Michel Marot qui a imaginé le projet « Villa Arson » comme un tout mêlant de façon intime le végétal et le minéral.

Cette visite sera en particulier l’occasion de découvrir comment le jardin et l’architecture sont ici intimement « imbriqués », selon les contraintes du site et la volonté de l’architecte de créer une « architecture géographique ».
La conception moderne de ce site s’est nourrie de multiples « transmissions de savoirs » propres à l’architecture vernaculaire et méditerranéenne. Elle fait aussi largement référence au style Brutaliste pour lequel le retour aux fondamentaux de l’architecture et aux savoir-faire était manifeste.
Sans réservation préalable.

—————–

Chorale à motifs avec les élèves de l’école maternelle Les Près à St Jeannet 
Samedi 6 juin à 14h30 – amphithéâtre extérieur
Une chorale conçue par les élèves en écho à leurs expériences d’architectures et de jardins à Nice sera jouée sur les terrasses.
Cette proposition a été imaginée dans le cadre du projet d’éducation artistique et culturelle « Carnet de voyage à travers le temps » entre l’école maternelle Les Près à St Jeannet et la Villa Arson, associant Camille Chastang, étudiante à la Villa Arson.

—————–

Parcours libre
Samedi 6 et dimanche 7 juin 2020 de 14h à 18h
Un parcours libre – avec signalisation et document de visite – permet une découverte complète des jardins et de leur évolution à partir de 10 points d’observation. Les espaces sont identifiées grâce à des cartels, à la manière d’un jardin botanique.
Des œuvres d’art créées in situ par des artistes contemporains – Bertrand Lavier, Felice Varini, Maurizio Nannucci, Siah Armajani, François Morellet, Dan Graham… prennent place dans les divers espaces du jardin.
Entrée libre

—————–
Quelques mots sur la Villa Arson
La Villa Arson est une institution nationale dédiée à l’art contemporain unique en son genre. Elle réunit dans un même site une école d’art, un centre d’art, une résidence d’artistes et une bibliothèque spécialisée. Implantée sur la colline Saint-Barthélémy, la Villa Arson occupe un vaste domaine de plus de deux hectares qui offre un splendide panorama sur la ville de Nice et la Baie des Anges. Labyrinthe de béton, de pierres et de plantes entremêlées, où s’imbriquent harmonieusement autour de l’ancienne demeure de la famille Arson, rues intérieures avec patios, amphithéâtres en plein air, terrasses et jardins suspendus.

Conçu dans les années 1960 par l’architecte Michel Marot, cet ensemble architectural singulier, érigé au milieu d’un jardin méditerranéen, est à découvrir par la promenade. Architecture non dominante et sans façade, elle se déploie sur 17 000 m2 en épousant la topographie de la colline. Des œuvres d’artistes contemporains dialoguant avec l’architecture et les jardins ponctuent la visite.
L’édifice bénéficie du label « Architecture contemporaine remarquable».

Villa Arson
20 avenue Stephen Liégeard, Nice
Accès : Tramway Ligne 1, dir. Henri Sappia, arrêt Le Ray. Bus n°7 et 4, arrêt Deux avenues
Autoroute A8 : sortie Nice Nord. Depuis la Promenade des Anglais : suivre Bd Gambetta, puis Bd de Cessole.

La Villa Arson est un établissement public du ministère de la Culture, elle est membre de Université Côte d’Azur.
Elle reçoit le soutien de la Région SUD Provence-Alpes Côte d’Azur, du Département des Alpes-Maritimes et de la Ville de Nice.