Avril 2017
Visites / Ateliers jeune public / Déambulation géo-poétique « La Vie là » par la Cie B.A.L.

La Villa Arson participe à la première édition du Festival des Jardins de la Côte d’Azur placée sous le thème de « L’éveil des sens ».

A l’initiative du Département des Alpes-Maritimes, ce festival vise à valoriser le jardin à la fois comme un lieu où s’expriment la douceur de vivre et le réveil des sens, mais aussi comme une réponse pour s’adapter à l’urbanisation, à la pollution et au changement climatique. Il invite tous les publics à découvrir le patrimoine des parcs et jardins autour d’un programme en deux parties : le « IN » avec concours de créations de jardins éphémères et le « OFF » avec des propositions de visites de jardins et d’animations. + d’infos

Implantée sur la colline Saint-Barthélémy, la Villa Arson occupe un domaine de plus de deux hectares qui offre un splendide panorama sur la ville de Nice et la Baie des Anges. Labyrinthe de béton, de pierres et de plantes entremêlées, où s’imbriquent harmonieusement autour de l’ancienne demeure de la famille Arson, rues intérieures avec patios, amphithéâtres en plein air, terrasses et jardins suspendus. Conçu dans les années 1960 par l’architecte Michel Marot, cet ensemble architectural singulier, érigé au milieu d’un jardin méditerranéen, est à découvrir par la promenade. Des œuvres d’artistes contemporains dialoguant avec l’architecture et les jardins ponctuent la visite. L’édifice bénéficie du label « Patrimoine du XXe siècle ».

Au programme à la Villa Arson au cours de ce mois d’avril 2017
Parcours libre et Visites commentées des jardins, Ateliers jeune public (pendant les vacances scolaires) et un Rendez-vous théâtral « La Vie Là », une déambulation géo-poétique par la Compagnie B. A. L.


PARCOURS-DÉCOUVERTE LIBRE
Un parcours libre – avec signalisation et document de visite – permet une découverte complète des jardins et de leur évolution à partir de 10 points d’observation.
Les espèces végétales sont identifiées grâce à des cartels, à la manière d’un jardin botanique.  Des œuvres d’art créées in situ par des artistes contemporains – Bertrand Lavier, Felice Varini, Maurizio Nannucci, Siah Armajani, François Morellet, Dan Graham…-  prennent place dans les divers espaces du jardin.
Du 1er au 30 avril,  tous les jours sauf le mardi de 14h à 18h (Entrée libre)



VISITES COMMENTÉES : « La Villa Arson, du domaine d’antan au jardin contemporain »

par Patrice Lorho, jardinier, chargé de la conservation et de la rénovation des jardins

Répertorié dans les guides touristiques de la fin du XIXe siècle et début XXe, le jardin de la villa Arson était alors décrit comme un très bel exemple de jardin classique à l’italienne. Résistant à la mode de l’exotisme très en vogue à l’époque, il est aussi réputé pour ces plantations typiquement méditerranéennes. Ce n’est qu’à partir des années 1970 qu’il s’est réellement ouvert aux plantes exogènes.
Ainsi, à travers l’origine des arbres du jardin nous pouvons lire l’évolution du domaine et définir comme trois strates de végétaux, témoignant chacune de trois époques bien distinctes. Le passé agricole du XVIe siècle est représenté par les vieux oliviers multiséculaires des parties nord et ouest du site. L’ancien jardin d’agrément est, quant à lui, encore décelable grâce à la présence des grands arbres d’ornement : pins parasols, cèdres, chênes et cyprès plantés, pour la plupart d’entre eux, il y a un peu plus de deux cents ans. Enfin, la dernière strate est constituée par les arbres et plantes du jardin contemporain, d’origine parfois exotique et provenant des cinq continents (caroubier, magnolia, faux-poivriers, bois de rose, mandariniers, lilas des Indes, eucalyptus, palmier du Sénégal, etc.). Ce jardin contemporain, dit du Bosco, est l’œuvre de l’architecte Michel Marot qui a imaginé le projet « Villa Arson » comme un tout mêlant de façon intime le végétal et le minéral.
Samedi 1er avril et samedi 8 avril à 15h
Lundi 10 avril et mercredi 12 avril à 15h (en parallèle à des ateliers jeune public)
Tarif : 5 € par personne. Paiement sur place.
Sur réservation à : reservation@villa-arson.org / Renseignements : 04 92 07 73 84


ATELIERS JEUNE PUBLIC

Ce programme d’ateliers de plein air, conçu pour les jeunes de 6 à 10 ans, invite à une découverte sensible des jardins de la Villa Arson.

Les odeurs ont-elles des couleurs ? : atelier synesthésique (6-10 ans)
Selon des approches olfactives, intuitives et inventives, chaque enfant exprime ses sensations à travers la création de sa propre palette de couleurs, d’après les senteurs des plantes à parfum des jardins de la Villa Arson. Inspiré par l’expérience synesthésique (phénomène d’association entre les sens), il s’agira de » donner des couleurs aux odeurs ».
Lundi 10 avril à 15h (en parallèle à la visite commentée du jardin pour les adultes) et mercredi 19 avril à 15h (durée : 1h30).

Le jardin des senteurs : parcours-jeu (6-8 ans)
Cet atelier offre une approche du jardin par le biais des plantes odorantes. Les enfants participent à un parcours olfactif leur permettant d’explorer une palette d’émotions sensorielles et de comprendre les ruses des parfumeurs.
Samedi 15 avril à 15h et lundi 17 avril à 15h (durée : 1h30).

Toutes les formes géométriques sont dans la nature : visite-atelier (6-10 ans)
S’inspirant des recherches du pédagogue allemand Friedrich Fröbel, selon lesquelles toutes les formes géométriques sont dans la nature, les enfants construisent des formes géométriques en volume à partir de cure-dents et de pois chiches à travers l’observation du jardin.
Mercredi 12 avril à 15h (en parallèle à la visite commentée du jardin pour les adultes) et samedi 22 avril à 15h (durée : 1h30).

Matériel fourni. Goûter offert à l’issue des ateliers.
Tarif : 5 € par enfant. Paiement sur place.
Sur réservation à : reservation@villa-arson.org / ou en ligne / Renseignements : 04 92 07 73 84


RENDEZ-VOUS THÉÂTRAL  / Lecture déambulatoire
Déambulation géo-poétique pour quatre acteurs et une toute petite trompette.
La Vie Là
Création de La Compagnie B. A. L.

Comment était la vie là avant ?
Avant… avant ?
Oui, avant la Villa Arson.
Il y avait une vie là avant la Villa ?
Oui et depuis longtemps.
Longtemps comment ?
380 millions d’années.
Pendant cette Vie là, nous évoquerons la naissance de la colline St Barthélémy, la venue des Capucins, du cresson et des capucines, nous partagerons avec monsieur Arson sa quête de l’absolu, disserterons avec Malraux sur le mot culture, et nous verrons s’épanouir ce lézard à peau de galets qui est sorti des mains rêveuses de Marot et enfin, nous arriverons
jusqu’au temps présent et verrons naître une villa Arson contemporaine où résonne encore la voix de Michel Butor.
Thierry Vincent

Ecriture et mise en espace : Thierry Vincent. Avec Elodie Tampon-Lajarriette, Elise Clary, Thierry Vincent et Laurent Prévot
Coproduction La Villa Arson / Cie BAL (Arts légers) avec le soutien du Centre des Monuments Nationaux

Samedi 22 avril 2017 à 16h30 (Durée : 50 mn)
Tarif : 5 € par personne
Réservation à : reservation@villa-arson.org / Renseignements : 04 92 07 73 84

//////////////////
Villa Arson
20 avenue Stephen Liégeard, Nice
Pour venir
Accès : Tramway Ligne 1, dir. Henri Sappia, arrêt Le Ray. Bus n° 7 et 4, arrêt Deux avenues
Autoroute A8 : sortie Nice Nord. Depuis la Promenade des Anglais : suivre Bd Gambetta, puis Bd de Cessole

La Villa Arson est un établissement public du ministère de la Culture et de la Communication, membre de Université Côte d’Azur.
Elle reçoit le soutien de la Région Provence-Alpes Côte d’Azur, du Conseil départemental des Alpes-Maritimes et de la Ville de Nice.