Du 4 juin au 17 septembre 2017
Vernissage samedi 3 juin à 18h

Entre lignes de fuite et pesanteur, un paysage au sol se construit autour d’œuvres en céramique réalisées par vingt artistes.

POINT QUARTZ Flower of Kent manifeste l’intérêt d’artistes contemporains pour la céramique, envisagée comme un médium à explorer sans assujettissement à un savoir-faire, sans préciosité, sans enclave, parfois avec irrévérence, sans socles assurément.

L’exposition prend la forme d’une installation in situ dans les 300 m2 de la Galerie carrée de la Villa Arson, pensée comme un jardin avec des parterres qui serait devenu paysage. Un paysage en diverses strates, avec la matière première de la céramique dans tous ses états, de la terre arable à la terre cuite.
Si les fondamentaux de la sculpture sont ici incarnés, de la verticalité à son opposé l’horizontalité, c’est bien l’attraction du point de vue de la pesanteur terrestre qui donne sa singularité au projet. Les pièces de sol horizontales de Bertrand Lavier, Dave Ball, Gladys Clover et d’autres, viennent composer un paysage à parcourir, ponctué d’éléments verticaux qui semblent attirés de manière irrépressible vers le sol, comme le paysan de Jules-Aimé Dalou (1838-1902) en grès de Sèvres qui penche, l’émaillage des personnages de Cameron Jamie qui dégouline ou encore l’eau de la fontaine des chevelures de Vanda de Natacha Lesueur qui se déverse.

POINT QUARTZ est un indice de température à 573° qui correspond à un passage, une étape délicate, vers l’état de fusion qui transforme l’argile en céramique de manière irréversible.

Avec les œuvres de (liste susceptible de modifications) :
Dave Ball ; Lyman Frank Baum ; Baptiste Carluy ; Paul Chazal ; Marvin Gaye Chetwynd ; Nancy Crater* ; Johan Creten ; Aimé-Jules Dalou ; Bernard Dejonghe, Quentin Euverte, Guillaume Gouerou et Paul Lebras ; Gladys Clover ; Cameron Jamie ; Bertrand Lavier ; Eun Yeoung Lee ; Natacha Lesueur ; Pascal Pinaud ; Yvonne Roeb ; Sterling Ruby et Elsa Sahal

Commissaire : Frédéric Bauchet, artiste et professeur de céramique à l’École nationale supérieure d’art de la Villa Arson, Nice.

* Oeuvre de la collection Yoon Ja & Paul Devautour, activée par un texte de Jérémy Piette

Remerciements : les artistes et les galeries Art Claims Impulse (Berlin), Buchholz (Berlin), Emmanuel Perrotin (Paris), Gagosian (Paris), Gladstone (Bruxelles), Kamel Mennour (Paris), Sadie Coles HQ (Londres), Erskine, Hall & Coe (Londres), Capazza (Nançay), Jérôme Pauchant (Paris), Galerie Papillon (Paris), Almine Reich (Paris) et Catherine Issert (Saint-Paul-de-Vence) ; la Collection Sammlung Köser (Krefeld), la Collection Yoon Ja & Paul Devautour, La Piscine – Musée d’Art et d’Industrie André Diligent / Ville de Roubaix et Sèvres – Cité de la Céramique / Manufacture nationale de Sèvres.
Ainsi que les étudiants de la Villa Arson et les personnes ayant contribué au projet : Valentine Dolla, Maya Beresowska, Arnaud Arini, Chloe Javeau, Eloi Boucher, Maija Heiskanen, Ariioehau Michaud, Hélène Arnaud, Romain Gauthier, Basile Ghosn, Aléxia Turlin et Julien Carpentier

POINT QUARTZ inaugure un cycle d’expositions et prendra d’autres formes dans d’autres lieux en privilégiant les questions d’achromie et de mouvement mais aussi les dimensions sonores du médium jusqu’aux accidents heureux.

INFORMATIONS PRATIQUES
Exposition du 4 juin au 17 septembre 2017
Ouverte tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h (14h à 19h en juillet août). Ouverte le 14 juillet.
Entrée libre

ACCUEIL DES PUBLICS
Visites accompagnées « RDV / Point de vue sur l’expo » : un médiateur propose un point de vue informé sur l’exposition et les œuvres. Tous les jours d’ouverture à 15h (5€)
Ateliers jeune public durant les vacances : programme à venir sur villa-arson.org
Visites de groupes, information et réservation : servicedespublics@villa-arson.org, tél. 04 92 07 73 84

Téléchargez le communiqué POINT QUARTZ Flower of Kent

 

DOCUMENT DE VISITE à télécharger


INFORMATION IN ENGLISH
To download Press release POINT-QUARTZ
To download Document for visiting POINT QUARTZ

Visuels galerie d’images
Photos : Loïc Thebaud

Au sol
Quentin Euverte, Guillaume Gouerou et Paul Lebras, Quand Wendy rencontra Carlos, 2013. Carreaux de faïence blanche (20 x 20 cm). Production Villa Arson
Vues de l’exposition avec (au premier plan)
1 – Eun Yeoung Lee, 16 avril 2015 ; 13 avril 2015 ; 14 septembre 2015. 3 sculptures en grès émaillé datant de 2015-16. 31x31x17cm ; 21x27x17cm ; 31x31x10 cm. Courtoisie de l’artiste
2 – Johan Creten, Grande vague pour Palissy, 2006-2011. Grès chamotté et émaillé de Sèvres, cristallisation, 137 x 70 x 80 cm. Production Manufacture de Sèvres. Courtoisie : Johan Creten Studio / Galerie Emmanuel Perrotin, Paris. ADAGP
3 – Bertrand Lavier, Composition bleue, jaune et blanche, 2003. Grès émaillé, 400 x 300 cm. Courtoisie : Galerie Almine Reich, Paris. ADAGP
4 – Aimé-Jules Dalou, Le Grand paysan, 1898 – 1899. Grès, 195 x 67 x 67 cm. Production manufacture de Sèvres. Courtoisie : Roubaix, La Piscine – musée d’art et d’industrie André Diligen
5 – Sterling Ruby, Basin Theology/Norpropoxyphene, 2012. Céramique, 35,6 x 104,1 x 96,5 cm. © Sterling Ruby. Courtoisie : Sterling Ruby Studio et Gagosian
6 – Pascal Pinaud, On The Way (13A04), 2013. Grès chamotté, émail (œuvre réalisée dans l’atelier céramique de la Villa Arson et cuite dans l’atelier de Gérard Crociani à Vallauris), 715 x 129 x 19 cm. Courtoisie : l’artiste et la galerie Catherine Issert, Saint-Paul. ADAGP
7 – Bernard Dejonghe, Areshima, 2007. Grès émaillé, 2 sculptures : 15 x 120 x 1,5 cm et 15 x 120 x 71 cm. Courtoisie : Galeries Erskine Hall & Coe, Londres et Capazza, Nançay. ADAGP
8 – Cameron Jamie, Sans titre, 2013. Grès émaillé, 172 x 37 Ø cm. Collection privée
9 – Marvin Gaye Chetwynd, Snapdragon, 2017. Papier, latex, métal, bois, textile, et céramique émaillée. Production Villa Arson
10 – Elsa Sahal, Alchimiste, 2016. Céramique émaillée et parpaing, 190 x 90 x 75 cm. Courtoisie : Galerie Papillon, Paris. Natacha Lesueur, Les Chevelures de Vanda, 2013. Faïence, perruques, système hydraulique. Courtoisie : l’artiste et l’association Artelinea / ADAGP. Johan Creten, Les Colonnes révolutionnaires – La source ou les lapins, 2009-2012Grès, émail mat et brillant, lustre or et platine, émail métallisé, fils métalliques, 162 x 30 x 25 cm ; deux lapins : 50 x 13 x 8 cm et 66 x 17 x 10 cm. Production Les Rairies? Courtoisie : Johan Creten Studio / Galerie Emmanuel Perrotin, Paris. ADAGP

Liste des œuvres Point Quartz