Février à avril 2016

  • E Lainé - plaisirdansconfusion des frontieres

Née en 1973 à Paris, Emmanuelle Lainé est diplômée de l’ENSBA à Paris. Elle vit et travaille entre Paris, Bruxelles et Marseille. Elle a récemment exposé à La fondation Ricard (Paris), au GLstrand (Copenhague) ou à la Biennale de Lyon, mais aussi à C-o-m-p-o-s-i-t-e (Bruxelles), à l’Institut Culturel Suisse (Rome), à la Galerie (Noisy-le-Sec), au Palais de Tokyo (Paris) et à la Biennale de Belleville (Paris).

Les expositions d’Emmanuelle Lainé sont liées aux contextes qui les accueillent. Elle assemble objets trouvés et éléments personnels qu’elle combine avec de nouvelles pièces produites in situ. Elle laisse apparaître l’inattendu et la coïncidence, évitant toujours les contrôles méticuleux. Il s’en dégage des vastes installations hétéroclites qui donnent l’apparence d’un chantier en construction, portant sa propre mémoire. Cette mémoire se construit notamment grâce à la réalisation de grandes images photographiques numérique à échelle 1 qui créent des effets de réalité augmentées avec leur propre environnement. L’artiste produit ainsi des dispositifs complexes qui génèrent une sensation de désorientation visuelle autant que de coalescence organique, des natures mortes qui s’imbriquent les unes aux autres.

Cette résidence reçoit le soutien du ministère de la Culture – DRAC PACA

+ d’infos

Emmanuelle Lainé présente son travail à l’occasion d’une rencontre Hors les murs, mardi 15 mars à 18h30 au RosaLina Bar, 16 rue Lascaris à Nice.
Elle réalise une exposition pour le centre d’art de la Villa Arson qui se tiendra du 5 juin au 29 août (vernissage le 4 juin à 18h).  

Born in Paris in 1973, Emmanuelle Lainé graduated from the Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts in Paris. She lives and works in Paris, Brussels and Marseille. She has recently exhibited her work at the Fondation Ricard (Paris), the GLstrand (Copenhagen) and the Lyon Biennale , as well as at C-o-m-p-o-s-i-t-e (Brussels), the Swiss Cultural Institute (Rome),the Galerie (Noisy-le-Sec), the Palais de Tokyo (Paris) and the Biennale de Belleville (Paris).

Emmanuelle Lainé’s exhibitions are linked to the context of their venue. She assembles found objects and personal elements which she combines with new pieces created in situ. She allows for the unexpected and for coincidence, always avoiding meticulous control. This results in large heterogeneous installations that look like construction sites, carrying their own memory. This memory is constructed notably through the production of large life-size digital photographic images, which create an effect of augmented reality with their own environment. In this way the artist produces complex devices which generate a feeling of visual disorientation as well as of organic coalescence, of still lives interlocking with one another.

This residency is supported by ministery of Culture – DRAC PACA

Emmanuelle Lainé presents her work at a public meeting on March 15th at 6.30 pm at Rosalina Bar, 16 rue Lascaris, Nice.
She concieves an exhibition for Villa Arson art center, from June 5th to August 29th (Opening on June 4te at 6 pm).

+ Informations

 

///////////
Visuels : Emmanuelle Lainé, «Le plaisir dans la confusion des frontières », exposition personnelle de l’artiste. Fondation d’entreprise Ricard
Du 25/11/14 au samedi 10/01/15. (Images, Emmanuel Lainé, crédit André Morin) / et Biennale de Lyon 2015.